Rénovation de sol : quel parquet choisir ?

//Rénovation de sol : quel parquet choisir ?

Rénovation de sol : quel parquet choisir ?

quel parquet choisir

Vous souhaitez rénover votre maison, mais une question subsiste… Quel parquet choisir ? Massif, flottant ou stratifié, venez apprendre à connaître les différents types de revêtement du type parquet. Découvrez chacun de leurs avantages et inconvénients.

I – Le parquet flottant :

Le parquet flottant se compose de trois couches de bois qui sont collées les unes aux autres. Contrairement aux autres revêtements en bois, le parquet flottant n’a pas besoin d’être fixé à des lambourdes ou au sol. Généralement, il est installé à l’aide d’un système de clips pour maintenir les lames de contrecollé entre elles. Voilà pourquoi ce type de parquet est défini comme flottant… La pose de ce parquet est vraiment simplifiée par la technique du clipsage et le coût d’un parquet flottant varie entre 15 et 120 euros le mètre carré. Cela fait de lui, un revêtement accessible et économique. Comme le parquet n’est pas fixé au sol, il possède une grande résistance aux changements de température, en revanche, il n’apprécie pas du tout l’humidité.

Pour ce qui est de l’installation, elle est simple, mais requiert l’installation d’une sous-couche phonique, car le parquet flottant n’isole pas du bruit. En effet, la présence d’air sous celui-ci augmente les bruits lors des déplacements. Il faut aussi prévoir une couche de pare-vapeur, cela offre l’avantage d’augmenter sa durée de vie. Comme chaque parquet, les planches de contrecollés possède une couche d’usure pouvant être poncée en cas de rayures ou de tâches. Cependant, sur un sol flottant, cette couche est plus fine et ne peut pas être poncée plusieurs fois.

Esthétiquement, le parquet flottant possède l’avantage d’être disponible en plusieurs finitions (taille et épaisseur des planches, essence de bois,…) En tout cas, si vous vous demandez quel parquet choisir, mais que vous voulez réaliser les travaux vous-même, alors c’est le produit qu’il vous faut !

II – Le parquet massif :

Le parquet massif compose nos sols depuis des milliers d’années, on le retrouve dans les châteaux et les vieilles bâtisses, parfois intacte. Ce côté indémodable vient de la solidité d’un revêtement massif. Effectivement, le parquet massif se compose à 100 % de bois, ce qui lui permet d’être extrêmement solide et résistant. Certes, il s’agit d’un produit onéreux dont les prix peuvent atteindre des sommets, mais il reste un excellent investissement puisqu’il bénéficie d’une bonne durabilité.

Le parquet en bois massif est vendu sous forme de planches dont l’épaisseur varie entre 20 et 25 centimètres. En cas de tâches, de rayures ou tout type d’autre accident, il est possible de poncer le revêtement pour faire disparaître ces petits désagréments.

Cependant, son entretien reste délicat puisqu’il s’agit de bois, il faut le nettoyer avec soin et surtout l’entretenir à l’aide d’huile ou de cire. Il faut savoir que cet entretien dépend de l’essence du bois, car chaque variété possède ces propres exigences. Lors de la pose, le parquet massif peut être collé au sol, cloué à des lambourdes ou clipsé. Même si sa pose semble simple, la réalité est toute autre, il est préférable de faire appel à un professionnel. N’oubliez pas que le bois des parquets massifs n’est pas toujours résistant aux chocs thermiques et à l’eau, veillez donc à choisir l’essence la plus adaptée à vos besoins.

III – Le stratifié

Le stratifié ressemble à s’y méprendre à du bois et pourtant ce n’en est pas. Il possède l’incroyable possibilité de se décliner puisqu’il se compose de deux couches. La première s’appelle la couche de résine, que l’on appelle aussi couche d’usure, elle augmente la résistance du produit. La seconde couche se prénomme couche décorative, c’est elle qui imite l’essence de bois. Mais elle est également capable de changer de couleur, de styles, etc.

Le stratifié est un produit peu cher et facile à poser. Il peut être collé ou s’installer comme un parquet flottant. La première pose ajoute de la stabilité tandis que la seconde lui permet d’être amovible. Même si c’est un produit moins solide que les autres types de parquet, le stratifié est simple d’entretien et rapide à installer. Malheureusement, ce n’est pas un matériau durable, il se dégrade vite et ne peut pas être rénové, voilà pourquoi en cas d’accident, de chocs ou de rayures, il faudra le changer.

Découvrez notre solution parquet
2019-02-11T09:38:30+00:0011 février 2019|Parquet|