Isolation d’habitat : quelles aides pour mon projet ?

//Isolation d’habitat : quelles aides pour mon projet ?

Isolation d’habitat : quelles aides pour mon projet ?

isolation

Vous souhaitez effectuer des travaux d’isolation pour améliorer le confort thermique de votre logement ? Sachez qu’ils existent de nombreuses aides pour ce type de projet de rénovation. Voici la liste et les détails de chacune d’elle…

I – CITE :

L’aide CITE signifie Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et concerne les dépenses relatives à l’isolation du logement ou à des équipements destinés à le rendre moins énergivore. Pour bénéficier de cette aide, les travaux doivent concerner une habitation principale que l’on soit propriétaire, locataire ou logé à titre gratuit. L’aide est éligible aux logements construits depuis plus de 2 ans à compter de la date de début des travaux. La CITE permet un crédit d’impôt représentant 30 % des dépenses. En ce qui concerne l’isolation, elle s’applique sur les matériaux et les changements de fenêtre permettant de passer d’un simple à un double vitrage.

L’aide est plafonnée à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune. La somme est aussi majorée à 400 euros par personne à charge. Pour bénéficier de cette aide fournir par l’État, il est impératif de faire réaliser l’intégralité des travaux par une entreprise certifiée RGE.

II – ANAH

L’ANAH c’est une aide versée sous forme de subvention de l’Agence Nationale de l’Habitat. L’agence accorde une aide pour la réalisation d’importants travaux d’économie d’énergie. La subvention s’adresse aussi bien aux propriétaires vivants dans leur logement qu’aux propriétaires qui le mette en location. Les conditions pour bénéficier de l’Anah pour des travaux d’isolation sont :
– Avoir des ressources modestes ou très modestes ;
– Vivre dans le logement durant minimum 6 ans ;
– Le logement doit avoir au moins 15 ans ;
– Les travaux doivent porter sur la salubrité, la sécurité ou l’amélioration de la performance énergétique ;
– Les travaux doivent coûter minimum 1 500 euros ;
– Réaliser les travaux dans un délai de 3 ans.
L’Anah est versée une fois que les travaux sont terminés, mais il est possible de débloquer une partie de la subvention avant le début des travaux pour lancer la réalisation.

III – Eco-PTZ :

Lorsque vous avez pour projet d’effectuer des travaux d’isolation vous pouvez obtenir un éco-prêt à taux zéro sous certaines conditions. En effet, l’aide concerne uniquement les modifications suivantes :
– Isolation thermique de la toiture ;
– Isolation thermique d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur ;
– Isolation thermique d’au moins la moitié des fenêtres et des portes donnant sur l’extérieur.
Ce prêt permet de financer les travaux de rénovation énergétique des habitations. Le logement doit avoir été construit entre les années 50 et les années 90 pour en bénéficier. L’Eco-PTZ est une aide prenant fin le 32 décembre 2021.

IV – TVA 5,5%

La TVA 5,5% a été créée par l’État pour soutenir la rénovation des logements dont la consommation énergétique est élevée ou qui émettent des gaz à effet de serre. Cette TVA à taux réduit s’applique aux travaux d’amélioration de la performance énergétique de ce type de logement. Voilà pourquoi, si vous souhaitez rénover votre logement et changer votre isolation, vous pouvez profiter de cette TVA avantageuse.

Pour pouvoir être éligible à cette aide, votre maison ou appartement doit être située en métropole et achevés depuis plus de deux ans. La TVA 5,5 % s’applique aussi aux locaux transformés en habitation.

Comme vous l’avez compris de nombreuses aides sont disponibles dans le cas où vous projetez de rénover l’isolation de votre logement. Elles rendent ce projet plus accessible et vous aident à financer une partie des travaux.

Contactez-nous
2019-02-07T10:43:17+00:0010 janvier 2019|Isolation|